Les personnages célèbres de la Colonne de Juillet

 

L’architecte Jean-Antoine Alavoine (1778-1834) est un pionnier de l’architecture métallique en France. En 1812, Napoléon lui confie le projet de la fontaine à l’éléphant pour la place de la Bastille. Après l’avènement de Louis-Philippe, en 1830, Alavoine est chargé de concevoir la colonne de Juillet, dont il ne verra cependant pas l’achèvement, puisqu’il meurt en 1834. 

Outre ce monument, Alavoine est l’auteur de la colossale flèche de la cathédrale de Rouen, entièrement réalisée en métal. 

 

L’architecte Louis-Joseph Duc (1802-1879) succède à Jean-Antoine Alavoine à la tête du chantier de la colonne de Juillet en 1834. Il apporte quelques modifications au projet de son prédécesseur, notamment pour le socle. Louis-Joseph Duc est également un des architectes du Palais de Justice de Paris. 

 

Le sculpteur Auguste Dumont (1801-1884) est l’auteur du Génie ailé en bronze doré qui surmonte la Colonne de Juillet. C’est son oeuvre la plus célèbre. Dumont a réalisé de nombreuses autres statues qui ornent les rues et monuments de Paris. Il est notamment l’auteur du Napoléon de la Colonne Vendôme, copie d’une version antérieure, réalisée sous le Premier Empire par Chaudet. 

 

 

Le sculpteur Antoine-Louis Barye (1795-1875) est célèbre pour son talent à modeler les animaux. Place de la Bastille, il est l’auteur du haut relief figurant un lion qui orne la base de la colonne, ainsi que des quatre coqs du piédestal.

 

Charles X (1757-1836) est le frère de Louis XVI et de Louis XVIII. Il monte sur le trône en 1824, au décès de Louis XVIII. Conservateur, proche des « ultraroyalistes », voulant rétablir un certain nombre de pratiques de l’Ancien Régime, il se heurte à une opposition libérale en pleine croissance. Cette opposition débouche en 1830 sur la Révolution de Juillet, dite des Trois Glorieuses, qui voit l’abdication de Charles X. La colonne de Juillet commémore ces trois jours d’insurrection. 

 

Louis-Philippe (1773-1850), cousin de Charles X, porte le titre de Duc d’Orléans. Le 9 août 1830, après l’abdication de Charles X, Louis-Philippe se fait proclamer « Roi des Français » par la chambre des députés. Il va régner dix ans sur la France. Ce règne, émaillé de nombreuses insurrections, prend fin en février 1848 et laisse place à la IIe République. 

La construction de la Colonne de Juillet est un projet de Louis-Philippe, en commémoration de la Révolution qui l’a mis sur le trône.

 

> Découvrez l'histoire de la colonne de Juillet.