Le chantier de restauration

Pourquoi restaurer un monument emblématique du paysage parisien ? Quels sont les travaux réalisés sur la colonne de Juillet située place de la Bastille ? 

La colonne de Juillet est l’un des monuments confiés en gestion par l’État au Centre des monuments nationaux (CMN).

Souhaitant accompagner le projet d’aménagement de la Ville de Paris de la nouvelle place de la Bastille, le CMN débute en 2016 un chantier de restauration pour une ouverture au public des parties basses du monument en 2018. 

 

Place de la Bastille, 1910 - 2016 

 

Le chantier concerne plus particulièrement : 

- la reprise des étanchéités et des ouvrages de couverture avec la modification du dispositif de gestion des eaux pluviales ; 

- la restauration des parements (intérieurs et extérieurs), des maçonneries de pierre de taille, des ouvrages de ferronnerie d’art intérieurs, des vitraux et des mosaïques de sol et de terrasse ; Les décors intérieurs en marbre seront restaurés ultérieurement, leur remise en état nécessitant un assèchement total des murs du péristyle. 

 

Intérieur de la colonne de Juillet - Photo : Didier Plowy / Centre des monuments nationaux

  

- la patine extérieure du soubassement en bronze afin de restituer au mieux son homogénéité avec le fût de la colonne, ainsi que des travaux d’aménagements intérieurs et de remise aux normes des installations techniques existantes.

 

 

Soubassement de la colonne de Juillet
Photo : © Denis Gliksman / Centre des monuments nationaux

  

Les travaux de restauration et d’aménagements sur la colonne de Juillet sont réalisés par le Centre des monuments nationaux, maître d’ouvrage, sous la maîtrise d’œuvre de Lionel Dubois, Architecte en chef des Monuments Historiques.